Coach Bruxelles - Brabant Wallon

Les Valeurs

Qui est Quoi est important pour moi?

Coach professionne Coach de vie Bruxelles Brabant Wallon Ottignies-Louvain la Neuve les valeurs

Dans “Découvrir un sens à sa vie avec la logothérapie”, Victor Frankl, psychiatre autrichien, aborde les valeurs en nous relatant le récit de sa vie en tant que prisonnier à Auschwitchz. Au sein de l’horreur, il avait, avec l’aide d’un de ses camarades échafaudé un plan d’évasion.

La veille du grand  départ il rendît un dernière visite aux malades entreposés dans les baraques de fortune de l’hôpital qu’il avait lui même bâti et développé. Au chevet de ces mourants atteints de typhus, Frankl fit le choix de renoncer à son échappatoire pour rester et s’investir dans ce qu’il jugeait une valeur fondamentale à ses yeux : aider et soigner son prochain quoiqu’il puisse en coûter.

 Au sein de l' approche ACT « les valeurs ont été définies comme des directions de vie verbalement construites, globales, désirées et librement choisies »  (Dahl, Wilson, Luciano et Hayes, 2005).
Difference entre un Valeur et un Objectif.
Il importe de faire le distinguo entre valeur et objectif. En effet, une valeur constitue un concept verbal qui ne peut être qu’incarné dans l’action, comme être ouvert, dans le respect, affectueux.

A contrario, un objectif est une action pratique, réalisable, ayant un début et une fin comme faire une activité avec les enfants, rédiger un article (quoique..).  Une valeur c'est une direction (aller vers le West...) un objectif c'est l'arrivée (arriver à paris...) 

Dans cette perspective de valeur la notion de réussite est plus secondaire et non obligatoire, pour suivre une direction il n'y a rien à réussir. L’important est de se positionner dans une politique d’action sans être soumis à une logique de résultat, cette position permet à la personne de retrouver un peu plus de contrôle sur sa vie.

Au sein de l'approche  ANC nos valeurs/vocations/idéaux sont liés aux motivations stables et durables.

La théorie des valeurs universelles de Schwartz


Coach professionne Coach de vie Bruxelles Brabant Wallon Ottignies-Louvain la Neuve

Cette théorie traite des valeurs de base que les individus reconnaissent comme telles dans toutes les cultures. Elle identifie dix valeurs de base, différentes en termes de motivations, et décrit la dynamique des oppositions et des compatibilités entre elles. Certaines valeurs sont en opposition avec d’autres (par exemple la bienveillance s’oppose au pouvoir) tandis que d’autres vont de pair (par exemple la conformité et la sécurité). La « structure » des valeurs rend compte de ces relations d’opposition et de compatibilité entre valeurs, et non pas de leur importance relative. Si la structure des valeurs est similaire dans des groupes appartenant à des cultures différentes, cela permet de penser qu’il existe une organisation universelle des motivations humaines. Bien sûr, même si ces types de motivations humaines, dont les valeurs sont l’expression, ainsi que la structure des relations qu’elles entretiennent les unes avec les autres sont universels, les individus et les groupes se distinguent nettement les uns des autres quant à l’importance relative qu’ils attribuent à leurs différentes valeurs. En d’autres termes, les personnes et les groupes ont différentes « hiérarchies » ou « priorités » de valeurs.

La nature des valeurs

Quand nous pensons à nos valeurs, nous pensons à ce qui nous semble important dans la vie. Chacun de nous accorde des degrés d’importance divers à de nombreuses valeurs (par exemple la réussite, la sécurité, la bienveillance). Une valeur particulière peut être très importante pour une personne et sans importance pour une autre. Cette théorie des valeurs adopte une conception des valeurs qui leur attribue six caractéristiques principales :

  1. Les valeurs sont des croyances associées de manière indissociable aux affects.
     
  2. Les valeurs ont trait à des objectifs désirables qui motivent l’action.

  3. Les valeurs transcendent les actions et les situations spécifiques.
     
  4. Les valeurs servent d’étalon ou de critères.
     
  5. Les valeurs sont classées par ordre d’importance les unes par rapport aux autres.
     
  6. L’importance relative de multiples valeurs guide l’action.