Coach Bruxelles  - Brabant Wallon 

Coaching et BROWN OUT

Coach professionnels  Coach de vie Coach professionnel Bruxelles Brabant Wallon Louvain la Neuve Brown out

"Directement issu du burn-out – qui correspond à l’épuisement professionnel -, le brown-out se traduit littéralement par une baisse de courant", explique le Dr François Baumann, médecin spécialiste des pathologies liées à la souffrance au travail dans son livre "Le brown-out: quand le travail n’a plus aucun sens". "Vous perdez toute votre motivation car votre travail n’a plus de sens. Cette absence de sens a alors des conséquence sur votre moral et votre confiance en vous".
Le brown-out, représente un épuisement dû à l’absurdité des tâches demandées.
Le travailleur perd sa motivation et son travail n’a plus de sens.
Selon le docteur, le brown-out serait la conséquence directe de l’innovation et des nouvelles technologies. À cause des avancées dans ces domaines, les métiers sans intérêt se multiplient. Le travailleur, afin de toucher un salaire, réalise une série de tâches absurdes dont il sait pertinemment qu’elles ne représentent que peu d’intérêt. Lassé de ces tâches absurdes, il se désintéresse de son travail, perd confiance en lui et déprime. Selon l’expert, trois secteurs sont principalement touchés: le management, les ressources humaines et la finance.
Les symptômes du brown-out se traduisent par:

Un sentiment d’inutilité

Un non-sens dans les tâches à accomplir

  • Une souffrance de la situation
  • Une perte de l'attention
  • De l’irritabilité
  • Un manque d'investissement dans son travail 
  • Un manque d’excitation à l’idée de commencer un nouveau projet
  • Un manque de contribution lors des réunions
  • Un manque de perspective 
  • Un manque de prise d’initiatives

SOLUTIONS POSSIBLES 

  • Si vous en avez ras le bol de votre job que vous estimez vide de sens, efforcez-vous de trouver au moins une chose positive chaque jour : un déjeuner ou un café avec des collègues sympas, une séance de sport entre midi et deux…
  • Il est plus facile d’accepter de faire un job jugé ennuyeux si l’on sait pourquoi on occupe ce poste : un salaire qui vous permet d’être indépendant et/ou de pourvoir aux besoins de votre famille ? Des horaires qui vous conviennent ? La possibilité d’avoir votre week-end ou d’avoir du temps dans la semaine ?
  • Développez une vie qui a du sens en parallèle de votre travail (vie familiale, amoureuse, amicale, associative, sportive, culturelle, artistique…). Cela permet de redonner de la légitimité à une vie professionnelle que vous estimez absurde.
  • Et sinon, pourquoi ne pas envisager une reconversion professionnelle vers un secteur en adéquation avec vos valeurs ? C’est d’ailleurs la tendance actuelle : des cadres du secteur tertiaire ou des jeunes diplômés choisissent de se diriger vers l’artisanat, l’hôtellerie, le secteur associatif, l’agriculture, la création, la culture, l’aide à la personne, le monde de la petite enfance, afin de redonner un sens à leur vie et de se sentir « utiles ».